Vos nuits par Simmons

La kinésithérapie pour soigner l’apnée du sommeil

Publié le : 23/11/2018
Catégories : La science du sommeil

Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est une pathologie caractérisée par une arrêt momentané de la respiration au cours du sommeil lié à l’obstruction des voies respiratoires. Ce trouble du sommeil qui touche près de 5% de la population française est associé à un ronflement excessif, mais ne peut être diagnostiqué que par des tests du sommeil appelés tests polysomnographiques. Ces tests vont compiler la moyenne d’arrêts respiratoires par heure au cours de la nuit.

Les arrêts respiratoires deviennent pathologiques lorsqu’ils excèdent 10 secondes ou lorsqu’ils sont trop fréquents. L’apnée du sommeil est dite légère si les arrêts sont compris entre 5 et 15 au cours d’une nuit, et sévère s’ils dépassent les 30. Une prise en charge est alors nécessaire car les conséquences de l’apnée du sommeil sont lourdes et variées. En effet, elle peut déclencher ou aggraver certaines maladies comme l’hypertension artérielle, la dépression, la prise de poids, des troubles de la mémoire et de la concentration… La qualité de vie des personnes souffrant de cette pathologie est ainsi fortement diminuée.

apnée

Le traitement préconisé pour une apnée du sommeil sévère est l’APPC, appareil à pression continue. Cet appareil va souffler de l’air sous pression dans les voies respiratoires afin de les dégager et d’empêcher qu’elles se bloquent.

Cette option peut aussi être associée à une prise en charge des troubles fonctionnels de la langue grâce à la kinésithérapie. En effet une mauvaise position de la langue la journée – notamment chez les personnes qui respirent par la bouche – lui fait perdre son tonus et peut gêner le passage de l’air. La base de la langue risque de tomber en arrière durant le sommeil, obstruer les voies aériennes (pharynx, larynx) et favoriser ainsi une apnée du sommeil. L’objectif de la rééducation par la langue est de retonifier certains des 17 muscles de la langue et de retrouver une respiration par le nez. Cette rééducation linguale nécessite au moins 6 mois pour obtenir de nouveaux automatismes. L’idéal est de s’entrainer quotidiennement à réaliser une série d’exercices : appuyer sur le haut de son palais avec la pointe de la langue… Cette kinésithérapie linguale se révèle particulièrement efficace chez les jeunes et peut suffire à corriger une apnée du sommeil légère.

La kinésithérapie est donc un levier qui, pour beaucoup de français, s’avère nécessaire pour un sommeil réparateur. Ainsi, Simmons a travaillé en collaboration avec la FFMKR (Fédération Française des Masseurs, Kinésithérapeutes, Rééducateurs) pour proposer à travers la gamme Beautyrest Sensory des solutions pour mieux dormir. Ces matelas qui bénéficient du label Santé Kiné Bien-Etre limitent les points de pression pour un meilleur maintien du corps et un sommeil réparateur tout au long de l’année. Ce label est également gage de durabilité, de sécurité, et d’ergonomie de la literie.

 

Retrouvez la gamme Beautyrest Sensory, pour un confort sur-mesure.

Partager ce contenu

Veuillez attendre...